parnassus.at  > Artistes  > Ténor

Daniel Behle

Biographie

 

« L'ensemble des chanteurs a été remarquable, en particulier Daniel Behle dans le rôle-titre de Lohengrin, qui a non seulement été convaincant dans ce rôle grâce à sa voix parfaite dans tous les registres, mais qui s'est également distingué par son excellente articulation du texte, et qui a livré une interprétation exceptionnelle de Lohengrin. »

- trad. de M. Lode-Gerke, Opernglas, 02/2020

Le chanteur et compositeur Daniel Behle a été désigné « Chanteur de l'année » en 2020 pour son enregistrement « MoZart « chez OPUS-Klassik. Il connaît le même succès en concert, dans les lieder et à l'opéra et a fait ses débuts très remarqués dans le rôle de Lohengrin au début de l'année 2020. Son répertoire s'étend des chefs-d'œuvre baroques aux compositions des XXe et XXIe siècles, en passant par le répertoire classique et romantique. En 2024, le ténor a reçu le Prix d'Honneur des Critiques de Disques Allemands dans la catégorie « classique » pour l'ensemble de son œuvre.

Sa saison 2023/24 réserve plusieurs temps forts, dont le Neuvième Concerto de Beethoven avec le Rotterdams Philharmonisch Orkest, Die Jakobsleiter de Schoenberg avec le Berliner Philharmoniker sous la direction de Kirill Petrenko, des concerts Missa Solemnis au Festival de Pâques d'Aix-en-Provence et à la Philharmonie de Paris, ainsi que son concert d'airs baroques Kings of Bravura au Festival d'opéra baroque de Bayreuth. Ses engagements à l'opéra le conduiront au festival de Salzbourg dans le rôle-titre de La Clemenza di Tito, à l'opéra d'Amsterdam (Lohengrin), à la Scala de Milan et à l'opéra d'État de Vienne dans le rôle de Belmonte (Die Entführung aus dem Serail), ainsi qu'au Covent Garden Opera House de Londres dans le rôle de Ferrando (Cosi fan tutte).

Au cours de la saison 2022/23, Daniel a chanté les concerts Lied von der Erde au KKL-Lucerne, Elijah de Mendelsohn avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, sa tournée nationale avec le German Hornsound et des concerts à l'Alte Oper de Francfort, à la Liederhalle de Stuttgart et à l'Elbphilharmonie de Hambourg. Ses engagements à l'opéra l'ont conduit au Semperoper de Dresde (Das Rheingold, Die Meistersinger von Nürnberg), au Festival de Salzbourg (Il re Pastore), à l'Opéra de Dortmund (Lohengrin), à l'Opéra d'État de Bavière (Giuditta et Die schweigsame Frau), à l'Opéra de Zurich (Die Entführung aus dem Serail) et à l'Opéra d'Amsterdam (Königskinder).

Au cours de la saison 2021/22, Daniel a chanté un concert de gala à l'Elbphilharmonie, le War Requiem de Britten, et a donné son premier récital de lieder au Musikverein Wien, suivi d'un concert dans le cadre de la série « Great Voices » à l'Elbphilharmonie. Ses engagements à l'opéra l'ont conduit au Royal Opera House Covent Garden (Die Zauberflöte), à l'Opéra d'État de Bavière (Giuditta et Die schweigsame Frau) et à l'Opéra d'État de Vienne (Die Entführung aus dem Serail).

Daniel Behle se produit régulièrement avec des orchestres tels que la Sächsische Staatskapelle Dresden, les orchestres philharmoniques de Berlin et de Vienne, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, le NDR Elbphilharmonie Orchester, l'Orchestra dell' Accademia Nazionale di Santa Cecilia, l'Orchestre symphonique de Vienne et le Gewandhausorchester Leipzig, en travaillant avec des chefs d'orchestre tels que Stefan Asbury, Bertrand de Billy, Semyon Bychkov, Christoph Eschenbach, James Gaffigan, Hartmut Haenchen, Thomas Hengelbrock, Pablo Heras-Casado, Marek Janowski, Philippe Jordan, Fabio Luisi, Ingo Metzmacher, Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Jérémie Rhorer, Andreas Spering, Christian Thielemann et Franz Welser-Möst.

Ces dernières années, d'importants engagements à l'opéra l'ont conduit au Royal Opera House Covent Garden (Così fan tutte, Don Giovanni), au Stuttgarter Staatstheater (Freischütz, Lohengrin), à l'Opéra de Zurich (Die Entführung aus dem Serail, Arabella), à l'Opéra d'État de Bavière à Munich (Arabella, Giuditta) et au Festival de Bayreuth (Die Meistersinger von Nürnberg, Tannhäuser).

Behle se fait également de plus en plus remarquer en tant que compositeur : Après les arrangements pour trio ténor-piano « WinterreiseN » (Sony Classical), « Mein Hamburg » (Berlin Classics) et « Meine schönsten Weihnachtslieder » (Sony Classical), il a achevé sa première opérette Hopfen und Malz. Hopfen und Malz a déjà été jouée dans trois opéras à Annaberg-Buchholz, Neubrandenburg a.d. Havel et Neustrelitz de janvier à mai 2023.

Sa discographie, qui ne cesse de s'étoffer, comprend plusieurs enregistrements primés. Entre autres, « Die Schöne Müllerin » et les lieder de Strauss (Capriccio), les « Arias » de Gluck (Decca), les « Arias » de Schubert et « MoZart » (dhm) ont attiré une attention particulière. Son deuxième album Strauss « Un-Erhört » (Prospero Classical) avec Oliver Schnyder au piano a été récompensé par le prix des critiques de disques allemands.

(2023/24_Veuillez utiliser ce CV uniquement.)

Photos

Photo de Presse A
Photo de Presse B
Photo de Presse C
Photo de Presse D
Photo de Presse E
Photo de Presse F

Calendrier

05 03 2024

DIE ENTFÜHRUNG AUS DEM SERAIL (Belmonte)

La Scala Milano (IT)
08 03 2024

DIE ENTFÜHRUNG AUS DEM SERAIL (Belmonte)

La Scala Milano (IT)
10 03 2024

DIE ENTFÜHRUNG AUS DEM SERAIL (Belmonte)

La Scala Milano (IT)
Montrer Plus
4: Se povero il ruscello

Gluck Opera Arias

Hier soll ich dich denn sehen

Die Entfuehrung aus dem Serail/Belmonte, W.A. Mozart

Die Jahreszeiten

Hier steht der Wandrer nun, Joseph Haydn

Ecco ridente...

Il barbiere di Siviglia, G. Rossini

Amalo E Se Al Tuo Sguardo

Artaserse

Cosi Stupisce E Cade

Artaserse

press login

Enregistrements

08 04 2022
Gegenliebe
Gegenliebe
L. v. Beethoven
05 02 2021
UnErhört
UnErhört
Richard Strauss
04 09 2020
Schwanengesang & Dichterliebe
Schwanengesang & Dichterliebe
Schubert / Schumann
Montrer Plus